Chökhor Ling

Reportages

Mandala Bouddha Médecine Quatre Geshés Moines bonnets jaunes Ciel drapeaux coeur

Être nonne Chökhor Ling

Les premiers jours du mois d'avril 2016 ont vu trois nouvelles lumières briller au firmament du ciel spirituel de Chökhor Ling. Sous la tutelle protectrice du Dharma du Bouddha et par la grâce accordée à la requête des aspirantes à la vie monastique, le Très Vénérable Lama Mogchok Rinpoché, détenteur des lignées Gelugpa et Shangpa Kagyü, a conféré ­l'ordination de Getsulma à trois étudiantes de longue date, dont l'une a déjà effectué un parcours de quatre années de pré-noviciat en tant que Rabjunma. Les deux autres étant de ferventes disciples et d'authentiques pratiquantes depuis plus de dix et vingt ans.

Losar 2015 à Chökhor Ling

Les 18 et 19 février derniers étaient organisées pour la première fois au monastère de Chökhor Ling les cérémonies du Losar, nouvel an tibétain, permettant un passage en l'année 2142, année du mouton de bois. Ayant eu l'énorme chance de pouvoir assister à celles-ci, je souhaitais les partager par ces quelques mots.

Un mandala de sable à voir au temple bouddhiste

Un mandala de sable, œuvre traditionnelle sacrée du bouddhisme tibétain, est en construction au monastère Chökhor Ling à Haims. Impressionnant. (du 24 au 27 novembre 2014)

Le Yoga du Temps Présent 2013

Comme chaque année en juillet, un stage de yoga et méditation ouvert à tous s'est déroulé dans la plus grande attention et la joie des participants. 

Visite de Mogchok Rinpoché 2012

Venu rendre visite à Chökhor Ling à la suite d'une requête formulée par les Vénérables Bikhsunis Gelek Drölkar et Gelek Chödzom, le Très Vénérable Mogchok Rinpoché y a déposé l'empreinte éclatante d'un Dharma dans son plus pur état.

Le yoga des 12 Bonheurs 2012

Le département des arts spirituels de Chökhor Ling à présenté en juillet 2011 et juillet 2012, une forme de yoga bouddhique intégré à une retraite de méditation. Une quarantaine de personnes en 2011 et une soixantaine en 2012 sont venues y participer.

Le stupâ de l'Éveil à Chökhor Ling 2011

Le 12 septembre 2011, une cérémonie s'est déroulée au centre monastique, selon la pure tradition tibétaine, pour célébrer le premier jour de l'édification du stupâ. Cette date a été donnée lors d'une divination effectuée par un maître du monastère de Ganden en Inde. Trois moines experts sont venus rejoindre la communauté monastique et aider Geshé Thupten Khédroup à la construction du stupâ de l'Éveil (encore nommé stupâ de l'Illumination ou de la Bodhicitta). Ce stupâ regroupe en lui-même les huit stupâs principaux. La cérémonie commença le matin à partir de 9h et le premier coup de pelle des fondations fut donné en début d'après-midi. Toutes les personnes disciples de Chökhor Ling ou amis du Dharma sont venus assister et participer à cet événement dont l'importance spirituelle est tout simplement essentielle. Le stupâ de Chökhor Ling est dès lors dédié à la réalisation de l'esprit d'Éveil dans le cœur et l'esprit de tous les êtres.

Visite d'un grand maître 2009

Avoir l'opportunité de rencontrer et de se rapprocher d'un grand lama relève d'une chance excellente qui dans le bouddhisme se traduit par l'acquisition de beaucoup de mérites. Le maître spirituel est le représentant direct du Bouddha. Il est la racine de la grâce par laquelle se transmettent les possibilités de réalisations, c'est-à-dire la progression sur le chemin de la libération des souffrances. En présence du Vénérable Geshé Thupten Khédroup, de moines et de moniales, Chökhor Ling a eu le très grand privilège d'accueillir en son centre Son Éminence Thamthog Rinpoché. Pour ceux qui n'ont pu être présents et aussi pour tous ceux qui l'étaient, voici en mots et en images le résumé de ces quelques jours merveilleux.

L’art sacré du mandala

Devenue de plus en plus pressante, la quête du bonheur installe un fait marquant dans notre époque. Au carrefour où se croisent la rationalité dite scientifique et la pure réalité spirituelle, le choix est difficile et l’équilibre précaire. Dans tous les cas, les méthodes s’accumulent et les prédicateurs foisonnent, mais peu d’entre eux possèdent la capacité de fournir les remèdes nécessaires à la guérison des maux de la vie. Parce que la solution se trouve bien cachée dans l’inestimable trésor des archives du temps, elle ne peut être révélée qu’à la lumière d’une authentique tradition. Le mandala ouvre la voie de la pure énergie en soi.

Carnet de voyage au Tibet 2007

S’il est un voyage d’où l’on revient changé, bouleversé, émerveillé, c’est bien celui qui conduit au Tibet. À côté des images gravées dans la mémoire, les photos ne parviennent pas à révéler toute la magie des paysages. La rencontre avec ce peuple du bout du monde ouvre une dimension nouvelle dans le cœur qui réapprend l’amour. Comment trouver les mots justes pour vous faire partager l’enchantement d’un tel voyage ?… Mais, je vais essayer.

La vie des animaux à Chökhor Ling 2009

"La vie de tous les êtres, qu'ils soient humains, animaux ou autres est précieuse. Tous ont le même droit au bonheur. Tous ceux qui peuplent notre planète sont nos compagnons. Ils font partie de notre monde, nous le partageons avec eux."
Sa Sainteté le XIVe Dalaï-Lama