Chökhor Ling

Archives

Spectacle donné le 13 octobre 08 au Théâtre de l'Atelier à Paris Edito de mai 09 Edito de janvier 09 Edito de septembre 09

Conférence au Salon Bien-être Médecine douce et thalasso à Paris

Le 30 janvier à 12h30 : Conférence sur les pouvoirs de l’esprit sur le corps et la vie par Ven. Davina Gelek Drölkar.

http://www.salon-medecinedouce.com/programme-des-conferences/visiteur_programme_conf/

Paris, porte de Versailles, hall 6 : Salon Bien-être Médecine douce et thalasso 


Samedi 6 mai Visite exceptionnelle des moines du monastère de Sera Mey (Inde du Sud)

Le monastère de Sera Mey
Placé sous la haute bienveillance de Sa Sainteté le Dalaï Lama, l’édification du monastère de Sera fut ­initiée au Tibet en 1419 sous les auspices de Lama Tsongkhapa fondateur de la lignée des Gelugpa. C’est l’une des institutions philosophiques du bouddhisme tibétain les plus respectées.
Les moines de Sera Mey sont tous spirituellement ­connectés à l’énergie de guérison du Bouddha de Médecine. C’est une très grande opportunité de recevoir leur bénédiction tant pour les problèmes de santé que pour les difficultés de la vie.

Répondant à l’appel de Son Eminence Kyabdjé Gosok Rinpoché, la communauté monastique de Chökhor Ling est heureuse d’accueillir six principaux moines de Sera Mey et leur supérieur le Vénérable Tenzin Khechok Rinpoché. 
Une journée à réserver dans son calendrier.

Programme de la journée
• 10h à 12h : Consultations individuelles d’astrologie et divination tibétaine par le Vénérable Nyima. Uniquement sur rendez-vous. (Durée 20 minutes, tarif 30 €)
• 12h à 13h : Déjeuner sur réservation.
• 13h à 16h : Reprise des consultations astrologiques.
• 16h30 : Rituel de purification, santé et longue vie. Pratique de Tcheu suivie d’une bénédiction collective. Les personnes malades et en difficulté existentielle qui le souhaiteront pourront se présenter pour recevoir une bénédiction individuelle.

Prévoir de présenter une Kathag et une enveloppe ­d’offrande.

• 17H30-18h : Collation offerte par le monastère.

Une vente d’objets artisanaux tibétains sera proposée par les moines et mis à la disposition du public.


Evénement exceptionnel, le Tibet secret à Chökhor Ling

Les 14, 15 et 16 septembre prochains de 10 h à 18h, les moines de Gyutö seront au monastère Chökhor Ling pour un concert de chants sacrés et la création d’un mandala de sable coloré. Le dernier jour, une cérémonie du feu et la dissolution du mandala clôtureront cette célébration dédiée à la purification des souffrances des êtres et du monde.

Reconnus internationalement pour leurs chants diphoniques permettant de produire plusieurs sons à la fois, chaque moine parvient à chanter simultanément à deux voix. Les chants de mantras (formules sacrées), les mûdras (gestes des mains) seront accompagnés d’instruments de musique rituels qui feront de cette présentation un concert unique à ne pas manquer. Dans le bouddhisme tantrique, les sons ainsi produits deviennent, par leur puissance particulière, des vibrations de régénération et de guérison des difficultés existentielles. Toute personne qui les entend reçoit une bénédiction appropriée à ses besoins.

Exposition-vente d’artisanat tibétain par les moines au profit des enfants du Tibet et de leurs familles pauvres réfugiés en Inde au village de Tenzingang.


Édito Automne 17 : La paix en ce monde

Dans l’impermanence du temps, les saisons suivent l’évolution créatrice de l’énergie bénéfique à la vie. Le monastère Chökhor Ling dédie son cœur spirituel à la prière méditative qui réunit tous les systèmes de croyances et de non-croyances. La paix en ce monde réside en l’unité dans l’ouverture de l’esprit.


Édito août 17

Croyants ou incroyants, laïques ou monastiques, tous les êtres aspirent au bonheur quelles que soient leurs manières de le voir et de le penser. Le monastère est la maison de l’âme, le lieu concret où l’esprit de chacun, tel un oiseau migrateur, vient poser les secrets de son voyage au creux du silence salvateur.

Chökhor Ling est la maison du cœur spirituel, ses portes s’ouvrent sur la liberté d’être dans le respect des valeurs humaines et de l’élévation de la conscience vers sa plus pure réalité.

L’Amour et la Sagesse du Bouddha sont les témoins d’un bonheur qui s’apprend, se cultive et s’applique en toutes circonstances au quotidien.

Belle nouvelle saison à toutes et à tous !



1   2   3   4   5   Suivant